• antoinevalle

Capital humain : accélérateur de croissance de l'entreprise


La notion de capital humain ne date pas d'hier. Selon l'OCDE, il s'agit de « l'ensemble des connaissances, qualifications, compétences et caractéristiques individuelles qui facilitent la création du bien-être personnel, social et économique. Le capital humain constitue un bien immatériel en capacité de faire progresser ou de soutenir la productivité, l'innovation et l'employabilité ». Indéniablement, investir dans le capital humain est la clé de la performance de l'entreprise, comme la clé de l'équilibre d'un État. La transformation digitale et la crise actuelle délaissent peu à peu l'actif physique au profit de l'actif humain. Plus que jamais, le développement humain impacte la croissance économique des entreprises.



Capital humain : définition


Le capital humain s'avère décisif pour la réussite d'une entreprise et garantit sa croissance et sa compétitivité. On le différencie aisément de la notion de capital physique ou d'actif physique, déterminé par l'investissement et la possession matérielle d'une société. Cet actif immatériel peut être défini comme l'expertise individuelle et collective engendrant une valeur mesurable via les indicateurs suivants : productivité, engagement, coût, et performance globale. À mesure que les entreprises évoluent, il prend de plus en plus de place. C'est le département RSE, les ressources humaines ou encore le management en général qui sont chargés de développer la productivité des employés et valoriser leur potentiel. Le capital humain représente un ensemble de ressources qui constitue un levier essentiel et un facteur déterminant :


  • Le savoir : savoir-être, savoir-faire, les connaissances, l'éducation et le niveau de formation ;

  • Le talent ;

  • Les compétences et les capacités ;

  • Les qualifications professionnelles (diplômes notamment) ;

  • Les qualités humaines.

Ce potentiel humain personnel comme professionnel est acquis grâce à la formation, l'expérience, ou encore l'éducation, obtenus de façon innée.

Au sein des entreprises en croissance, le capital humain prend tout son sens. Il doit être au cœur des stratégies pour s'assurer de conduire la réussite toujours plus haut. De plus, si les actifs physiques demeurent (usines, bureau, stockages, matériel, etc.), il convient d'investir sur l'humain, bien plus créateur de richesses.


Capital humain : pourquoi investir ?


Productivité et croissance


Indéniablement, la gestion du capital humain génère un bénéfice économique de taille et accroît la valeur de l'entreprise. En effet, la croissance économique dépend de l'ensemble des talents des collaborateurs composant une entreprise. Des employés talentueux, bien formés et en bonne santé auront tendance à gagner en productivité. Pour augmenter cette valeur ajoutée et contribuer à améliorer leur compétitivité, les entreprises ont tout intérêt à investir dans la formation professionnelle (les nouvelles technologies notamment) et s'assurer du bien-être physique et mental de leurs collaborateurs.


Sécuriser ses employés et l'entreprise


Au même titre que la Société avec un grand S, augmenter le capital humain individuel de vos employés au sein de votre société aura tendance à générer plus de sécurité et une meilleure qualité de vie au travail. Cette ressource précieuse sécurise indirectement la santé globale de l'entreprise.


Comment investir dans le capital humain d'une entreprise


Outre le fait de veiller au bon déroulement de la vie de l'entreprise, et sur sa croissance, les DRH et le management détiennent un rôle essentiel : identifier et capitaliser sur l'humain. Se concentrer sur cet atout, permet de réunir les employés autour d'un objectif commun, dans le respect des valeurs éthiques et professionnelles de votre société. Des dispositifs permettent d'augmenter ce capital immatériel :


  • Identifier et capitaliser sur les compétences et les talents de vos collaborateurs. Cela peut être effectué lors des entretiens d'embauche ou encore en échangeant avec les managers aux premières loges de la vie des employés.

  • Envisager les futures compétences en offrant des formations professionnelles et des séances de coaching. Augmenter les compétences de vos talents aura un double effet positif : celui de les valoriser et de diversifier leurs connaissances, et leurs compétences professionnelles.

  • Évaluer régulièrement vos collaborateurs. Cela passe par un entretien annuel d'évaluation ainsi que des entretiens professionnels. Par ailleurs, attribuer des objectifs permet de faire le point sur ce qui est atteint ou non, et de déceler les points forts et les points faibles.

  • Valoriser et motiver vos employés. Féliciter un employé pour une réussite boostera sa performance et générera un sentiment de reconnaissance de la part de l'employeur.

  • Faire confiance à ses ressources humaines. Avec l'avènement du télétravail et de la digitalisation, les actions des uns et des autres sont de moins en moins visibles et palpables. C'est pourquoi les managers et RH se doivent de faire confiance à leurs talents, davantage en temps de crise.

  • Appliquer une bonne rémunération. Logiquement, mieux payer un employé augmentera sa motivation et sa productivité. Attribuer des primes ou un variable s'avère également un excellent facteur de motivation.

  • Fidéliser vos employés via des actions diverses générant un sentiment d'appartenance à l'entreprise et à un groupe : afterworks, réunions annuelles, séminaires, etc. La fidélisation peut souder une entreprise et augmenter le bien-être au travail.

  • Recruter de nouveaux collaborateurs, en phase avec vos valeurs, afin de compléter et d'asseoir le capital intellectuel de l'organisation. Le talent management, proche des ressources humaines, prend son essor depuis quelques années.

  • Mettre des ressources à disposition de l'entreprise pour garantir l'épanouissement et la qualité de vie au travail : salle de sport, bibliothèque, salle commune, salle de repos, chief happiness manager, etc.

  • Appliquer des méthodes de travail mettant en exergue les compétences de tous, telles que la méthode agile. Celle-ci réunit les capacités diverses autour d'une cause ou d'un projet commun, et fait ressortir le meilleur de chacun.


Si ces actions semblent aujourd'hui indispensables en interne, il convient ensuite de procéder à l'analyse de l'organisation, de l'opérationnel et des salariés individuellement. Cela permet d'obtenir un ROI équivalent au rapport entre les bénéfices du capital humain et les investissements en ce sens (formation, recrutement, etc.). Une étude menée par le Boston Consulting Group précise d'ailleurs qu'il existe un lien indéniable entre performance opérationnelle et bonne gestion des ressources humaines.


Le capital humain n'est pas qu'une question étatique, il est également applicable au niveau de l'entreprise. Il est primordial qu'elle soit sur les lèvres de tout DRH ou manager. Consacrer du temps à déceler les valeurs ajoutées des employés et capitaliser sur leurs aptitudes permettra une meilleure valorisation et accumulation du capital humain. Ce pré requis augmente considérablement la productivité et la compétitivité des organisations. Les entreprises en croissance ont compris que cet investissement faisait foi, ce qui fait d'ailleurs leur succès aujourd'hui. Envie d'investir dans l'humain et de donner plus de valeur à votre entreprise ?

Le cabinet de recrutement Rinnovo accompagne les entreprises en croissance pour dénicher leurs futurs talents, et participe à la valorisation de votre capital humain.


829 vues0 commentaire