• antoinevalle

10 solutions pour développer la créativité en entreprise

Développer la créativité en entreprise permet de faire émerger des idées nouvelles face à un questionnement ou à un dysfonctionnement. Les entreprises ont tout intérêt à encourager la créativité de leurs collaborateurs pour innover et rester dans la course, en transformant des idées novatrices en réalité. C’est ainsi qu’elles attirent les meilleurs talents. Le processus créatif nourrit l’innovation et donne plus du sens au travail. Découvrez dans cet article 10 solutions pour développer la créativité en entreprise.

Pour développer la créativité en entreprise et innover, RH et managers peuvent mettre en place des outils créatifs auprès de leurs collaborateurs.

1 — Se former aux différents outils créatifs pour favoriser le développement de la créativité


Pour développer la créativité en entreprise, il est nécessaire que les RH et les managers sachent inclure cette soft-skill dans l’organisation des équipes au quotidien. Un temps de formation aux outils créatifs peut s’avérer bénéfique.


La méthode ASIT par exemple, Advanced Systematic Inventive Thinking, se focalise sur le problème ou le dysfonctionnement rencontré par l’entreprise afin de faire jaillir des solutions. Lors d’une phase de préparation, le problème est décrit, l’objectif formulé, et les objets liés à la problématique énumérés.


Ces objets constituent des items, analysés sous tous les angles par les participants. La réflexion est menée en suivant les cinq étapes de la méthode ASIT : unification, multiplication, division, rupture de symétrie et suppression. Les idées les plus convaincantes sont ensuite sélectionnées.



2 — Développer la créativité en entreprise en favorisant les discussions entre collaborateurs


C’est un fait. Dans le monde du travail, les idées créatives émergent souvent lors d’échanges entre collègues. Favoriser les discussions entre collaborateurs est primordial pour donner lieu à des associations d’idées nouvelles.


Effectivement, l’inspiration créative ne jaillit pas miraculeusement lors d’un brainstorming, dans une salle de réunion. Si la créativité ne se commande pas, elle s’entretient au quotidien. Les lieux d’échanges informels sont aussi importants que les espaces d’échanges plus formels. N’avez-vous jamais eu une illumination à la machine à café, par exemple ?


3 — Encourager les initiatives et impliquer chaque individu


Les collaborateurs qui se sentent bridés ou jugés sont rarement force de proposition pour l’entreprise. Au contraire, ils ont tendance à se censurer. Un cadre de management strict, ou au contraire, totalement laxiste, qui ne responsabilise pas les salariés, fait chuter l’implication des équipes.


Pour raviver la flamme créative et attirer des collaborateurs talentueux, les entreprises gagnent à encourager les initiatives en stimulant la créativité des employés. C’est ainsi qu’ils osent se battre pour leurs opinions et apporter des idées neuves.



4 — Admettre les tâtonnements et les erreurs


Développer la créativité en entreprise, c’est admettre que toutes les idées émises ne donneront pas lieu à l’innovation de l’année. Il est donc nécessaire, pour les RH et les managers, de considérer les tâtonnements et les erreurs des salariés comme une partie intégrante du processus créatif.


D’ailleurs, Albert Einstein affirmait : « Une personne qui n’a jamais commis d’erreur n’a jamais tenté d’innover. » Ainsi, si les individus sont autorisés à tâtonner sans être fustigés, ils seront bien plus aptes à rebondir, jusqu’à trouver des idées lumineuses.



5 — Favoriser la diversité des parcours et des points de vue


La diversité des parcours au sein des équipes est un atout redoutable pour les entreprises désireuses de nourrir la créativité des individus. En effet, recruter des collaborateurs aux parcours atypiques fait souvent souffler un vent de fraîcheur, lors des échanges formels comme informels.


En mêlant des personnalités et des générations différentes au sein du groupe, les idées nouvelles émergent plus rapidement que dans le cas où les collaborateurs ressemblent tous à de pâles copies du CEO.


6 — Développer la créativité en entreprise en valorisant d’autres soft-skills


La valorisation de certaines soft-skills dans le monde du travail, telles que la curiosité ou la confiance en soi, fait émerger la créativité au sein de l’entreprise. En effet, un management qui valorise les réussites des salariés les aide à croire en leurs compétences.


De même, un management qui responsabilise les employés, et les encourage à poser des questions, ne peut qu’accroître leurs capacités créatives. La créativité en entreprise est donc intimement liée à l’expression de la curiosité.


7 — Mettre à disposition des collaborateurs les ressources nécessaires à l’expression de leur créativité


Lorsqu’ils ont à leur disposition les ressources utiles à l’expression de leur créativité, les salariés sont plus à même de faire émerger des idées nouvelles dans les entreprises. Ces ressources peuvent être matérielles comme immatérielles.


Par exemple, il peut s’agir de l’aménagement d’un espace de méditation, de la création d’un espace bibliothèque, ou encore de formations aux méthodes de créativité, telles que la méthode ASIT, la méthode créative des six chapeaux, ou encore la méthode SCAMPER.


8 — Appliquer la démarche du design thinking pour développer la créativité en entreprise

Le design thinking consiste à prototyper un produit ou un service grâce à la créativité collective. Cette méthodologie met au jour des solutions et des idées neuves, quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise, et quelle que soit la fonction des collaborateurs.


Le design thinking s’articule autour de deux principes : l’itération, à partir de l’analyse des erreurs commises, et la collaboration. Il part des besoins du public cible, des données fournies par les répondants, et d’une analyse de la concurrence. La réflexion est ensuite décloisonnée afin de transformer les idées nouvelles en réalité.


9 — Ne pas limiter la créativité à des temps de brainstorming

Ce n’est pas l’organisation de trois séances de brainstorming hebdomadaires qui révolutionnera la capacité d’innovation d’une entreprise. Il serait illusoire de le penser. La créativité des individus se travaille en continu. Nous pouvons effectuer une analogie avec le sport. Un sportif devient plus performant au fil de ses entraînements. C’est exactement le même processus concernant la créativité.

C’est pourquoi la démarche créative ne se limite pas à une réunion délimitée dans le temps. Plus les collaborateurs prennent l’habitude de développer de nouvelles idées et d’innover, plus les entreprises deviennent compétitives, et attirent les individus désireux de les rejoindre.


10 — Encourager la tenue de carnets créatifs


Enfin, il est possible de centraliser les idées nouvelles des collaborateurs grâce à la tenue de carnets créatifs. Cette méthode est très féconde. Thomas Edison et Léonard de Vinci en étaient de fervents adeptes. Le principe est de noter dans un carnet, papier ou numérique, les mots-clés et les idées qui vous viennent à l’esprit au fil de la journée.


Si chaque individu joue le jeu au sein de l’entreprise, ces carnets créatifs deviennent de véritables sources d’inspiration. Lors des temps d’échanges, il est aisé de faire émerger des idées nouvelles en procédant par association d’idées.


La créativité est une soft-skill trop souvent négligée dans le monde du travail. Et pourtant, les recruteurs y sont sensibles, dans la mesure où cette compétence témoigne d’une capacité à agir et d’un potentiel à s’impliquer dans les projets.


Quant aux entreprises, elles gagnent toujours à favoriser le développement de la créativité parmi leurs équipes : c’est un levier puissant pour attirer des profils brillants et atypiques. Rinnovo accompagne les entreprises dans le recrutement de collaborateurs ayant à cœur de mettre leur créativité au service d’objectifs communs.

33 vues0 commentaire