top of page
  • antoinevalle

Mode d'emploi pour relancer un recruteur (avec exemples de mail)

La plupart des candidats redoutent l’étape délicate de la relance lors d’un processus de recherche d’emploi. Et pour cause, relancer un recruteur suscite de nombreux questionnements. Comment s’y prendre concrètement ? Quel délai respecter avant d’envoyer un message ? Faut-il privilégier certains canaux de communication ? Quels impairs vaut-il mieux ne pas commettre ?


Il est indispensable d’insister auprès de votre interlocuteur, que vous ayez répondu de façon ciblée à une offre d’emploi ou envoyé une candidature spontanée. Bien entendu, cela nécessite un minimum de politesse et de diplomatie. Le cabinet de recrutement Rinnovo vous propose ses meilleurs conseils pour y parvenir, assortis de mails de relance en guise d’exemples.


Un demandeur d'emploi écrit un mail pour relancer un recruteur et savoir si sa candidature a été retenue pour un emploi.

Relancer un recruteur, une étape indispensable


Peut-être avez-vous rencontré un recruteur lors d’un entretien d’embauche. Depuis, vous attendez une réponse et brûlez d’impatience à l’idée de savoir si votre candidature a été retenue. Néanmoins, vous hésitez à sauter le pas de la relance, de peur que cela vous desserve.


Autre cas de figure. Vous avez soumis spontanément vos CV et lettre de motivation à un cabinet de recrutement. Vous vous attendez à être sollicité dès que l’occasion se présentera. En réalité, les recruteurs reçoivent des centaines de CV par semaine. Si vous ne donnez aucun signe de vie, ils finiront par ne plus prendre votre candidature en considération.


Relancer pour démontrer votre motivation


Vous avez donc beaucoup à gagner en relançant un recruteur. Tout d’abord, parce que ce dernier gère plusieurs candidatures en même temps et ne peut pas toujours tenir informés les postulants, faute de temps. En reprenant contact avec lui, vous démontrez votre intérêt et votre motivation pour décrocher un emploi. Et lui remémorez votre profil par la même occasion.


Reprendre contact afin de vous démarquer des autres candidats


Saviez-vous que peu de candidats prenaient l’initiative d’envoyer un mail de relance ? C’est le moment de vous démarquer de la concurrence. Si vous contactez votre interlocuteur après avoir démontré votre motivation lors d’un entretien d’embauche, l’étape de la relance reste idéale pour garder contact. Profitez-en pour clarifier des détails liés à votre candidature, mettre en valeur vos compétences (en communication notamment), ou demander des éclaircissements sur le poste et l’entreprise.



Comment relancer un recruteur dans les règles de l’art ?


Pour réussir avec succès votre relance, mieux vaut anticiper ce que vous allez dire ou écrire. Pour ne pas commettre de maladresses et encourager une réponse, fiez-vous aux préférences de communication du recruteur, sans oublier de faire preuve de tact et de courtoisie.


Réfléchissez au contenu de votre mail ou message de relance


Ne tournez pas autour du pot. Soyez concis, en explicitant l’objet de votre mail ou de votre message. Mentionnez le poste que vous briguez, ou celui pour lequel vous avez passé un entretien d’embauche, si vous êtes plus avancé dans le processus de recrutement. Vous relancez le destinataire par mail ? En guise d’objet, écrivez par exemple Suivi de candidature pour le poste de … + vos nom et prénom.


Profitez-en pour réaffirmer votre intérêt pour le poste et l’entreprise. Exprimez votre enthousiasme à l’idée de rejoindre les collaborateurs (sans verser dans l’excès, bien évidemment). Si vous avez déjà eu l’occasion d’échanger avec le recruteur, faites référence à cette conversation, sans oublier d’indiquer brièvement le sujet de l’échange, la date et le mode de communication (e-mail, message LinkedIn, conversation téléphonique, rencontre lors d’un séminaire, etc.)


Notre conseil

Quelle que soit votre situation, attachez-vous à personnaliser votre propos. Personne n’aime recevoir des messages génériques ou perdre son temps à décrypter un contenu alambiqué. Pour encourager une réponse, posez une question pertinente liée au poste ou au processus de recrutement.


Restez professionnel et courtois


Lors de votre relance, utilisez un ton respectueux et professionnel. Exit les abréviations, les émojis et les termes informels, voire familiers. Trouvez un juste milieu entre l’intérêt et l’impatience. Évitez de vous montrer brusque ou de donner l’impression que vous insistez lourdement.


Proscrivez les formules qui sonnent comme des reproches : Je ne sais pas si vous avez reçu mon message précédent, Je suis surpris de ne pas avoir reçu de réponse, ou encore Je n’ai pas eu de nouvelles. Avant d’envoyer votre message, relisez-vous. Corrigez les coquilles et les lourdeurs syntaxiques. Et cela vaut également pour un message LinkedIn.


Respectez les préférences de communication du recruteur


Si le recruteur a indiqué ses préférences au moment de l’entretien, telles qu’un moyen de communication ou un moment de la semaine (ou de la journée) à privilégier pour le contacter, respectez-les. Dans le cas contraire, sachez que le mail reste l’option la plus formelle et professionnelle pour une relance, notamment si vous avez déjà communiqué par ce canal avec votre interlocuteur. Oubliez la lettre de relance manuscrite, sans grand intérêt à l’heure des réseaux sociaux professionnels.


Vous avez déjà établi une connexion avec le recruteur sur LinkedIn et il y est actif régulièrement ? De nos jours, il est possible d’être recruté grâce à LinkedIn. Vous pouvez éventuellement échanger par le biais de la messagerie intégrée à la plateforme. Attention néanmoins à ne pas utiliser un ton trop décontracté.


Bon à savoir

La relance par téléphone reste une option risquée. Un appel non sollicité peut s’avérer contre-productif et laisser un mauvais souvenir dans l’esprit du recruteur. Vous lui avez tout de même téléphoné mais il ne vous a pas répondu ? Laissez-lui un message vocal concis, sans oublier de mentionner votre nom et de rappeler votre numéro de téléphone. Dans tous les cas, n’appelez pas le vendredi à 17h00 ou le lundi matin à 09h30. Privilégiez les créneaux horaires de 09h30-11h00 et de 14h00-16h00, de préférence en milieu de semaine.



Quel est le délai idéal pour relancer une candidature ?


Inutile de contacter un recruteur deux jours après un entretien d’embauche, mais ne tardez pas trop non plus. Le plus adéquat est d’effectuer votre relance une semaine après votre dernier contact avec lui. Cela démontre votre enthousiasme sans entraver le processus de recrutement. Le poste que vous convoitez doit être pourvu rapidement ? Si vous avez rencontré le recruteur ou l’employeur un vendredi par exemple, raccourcissez ce délai, en envoyant un e-mail le jeudi de la semaine suivante.


Dans le cas d’une candidature spontanée, une relance dans un délai de deux semaines semble plus appropriée. Cela laisse suffisamment de temps au recruteur pour traiter les autres CV et lettres de motivation reçus. Si vous postulez l’été, comptez une semaine supplémentaire. La réponse obtenue n’est pas celle que vous espériez ? Envoyez un mail de remerciement au interlocuteur et demandez-lui éventuellement des conseils. Rien ne vous empêche de retenter votre chance dans quelques mois, notamment si vous avez développé de nouvelles compétences d’ici là.



Mails et message LinkedIn de relance : exemples


Voici trois exemples types de relance à personnaliser pour favoriser les échanges avec un recruteur, après un entretien d’embauche ou l’envoi spontané d’un CV et d’une lettre de motivation. N’hésitez pas à mettre en avant votre expertise professionnelle, que vous soyez actuellement en poste ou en reconversion professionnelle.


Relance par mail après une candidature spontanée


Objet : Candidature spontanée à un poste de [intitulé du poste] – [vos nom et prénom]


Bonjour Monsieur,

Consécutivement à la candidature spontanée que je vous ai fait parvenir par mail le [date] pour un poste de [intitulé du poste], je vous confirme que les valeurs de votre cabinet de recrutement résonnent avec mon parcours et mes aspirations professionnelles.

Actuellement [précisez votre situation – en poste ou en recherche d’emploi], je souhaite mettre mon expertise à profit, après [nombre d’années] d’expérience chez [nom de l’entreprise]. Mon appétence pour [secteur d’activité] ne date pas d’hier et je prends plaisir à apprendre encore dans ce domaine. Récemment, j’ai pu développer de nouvelles compétences grâce à [expérience particulière ou formation].

Je suis conscient que vous recevez de nombreuses candidatures, c’est pourquoi je reviens vers vous. Sachez que je reste disponible pour un éventuel entretien.

Cordialement,

[Vos nom, prénom et coordonnées de contact]


Relance par mail après un entretien d’embauche


Objet : Remerciements à la suite de notre entretien du [date] – [vos nom et prénom]


Bonjour Monsieur,

C’était un plaisir de m'entretenir avec vous le [date] pour le poste de [intitulé du poste] à pourvoir chez [nom de l’entreprise]. J'ai été heureux de découvrir davantage les missions et les valeurs de l'entreprise [nom de l'employeur], où les collaborateurs semblent s’épanouir. Le poste implique des défis passionnants et je serais ravi de les relever auprès de cette équipe

Nos échanges m’ont conforté dans le sentiment que je suis en mesure d’apporter une contribution significative chez [nom de l’entreprise], grâce à mon expertise en [mentionnez votre talent différenciant].

Je tiens également à souligner que notre conversation à propos de [mentionnez un point spécifique abordé lors de l’entretien] a renforcé mon intérêt pour rejoindre l’équipe de [nom de l’entreprise].

Je vous en sais gré du temps que vous m’avez accordé et reste à votre disposition pour poursuivre le dialogue.

Je vous adresse mes salutations distinguées,

[Vos nom, prénom et coordonnées de contact]


Relance par message LinkedIn après un entretien d’embauche


Bonjour Monsieur,

Votre dernière publication au sujet de [mentionnez un point qui a retenu votre attention] était particulièrement intéressante ! Je profite de ce message pour vous remercier du temps que vous m’avez accordé lors de notre entretien du [date] pour le poste de [intitulé du poste] chez [nom de l’entreprise].

Notre conversation a renforcé mon enthousiasme à l’idée de travailler aux côtés de [mentionnez un ou deux noms]. J’aimerais beaucoup apporter ma pierre à l’édifice, notamment par mon expertise en [mentionnez votre point fort] et mon engagement en matière de [mentionnez une valeur commune avec l’entreprise].

Au plaisir de poursuivre cette discussion.

Bonne journée,

[Votre prénom]


Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour relancer un recruteur en toute sérénité. Vous recherchez un poste dans le secteur du droit ? Le cabinet de recrutement Rinnovo met en relation talents et entreprises en croissance. Retrouvez-nous également sur LinkedIn.

2 072 vues0 commentaire

Comments


bottom of page