top of page
  • antoinevalle

Reconversion professionnelle à 50 ans : il n'est pas trop tard !

L’idée d’un changement de cap professionnel vous effleure régulièrement l’esprit. À 50 ans ou plus, vous avez accompli la majeure partie de votre carrière. Néanmoins, il vous reste encore un bout de chemin à parcourir avant la retraite et vous débordez de ressources.


Autant en profiter pour acquérir de nouvelles compétences et vous réaliser. Une reconversion professionnelle à 50 ans vous offre l’occasion de vous lancer dans une nouvelle aventure. Si ce désir de changement vous semble intimidant, sachez que vous êtes loin d’être le seul quinqua à rêver de mobilité.


D’après un sondage mené par l’ifop, 47 % des actifs âgés de 50 ans et plus souhaitent changer de métier ou de secteur d’activité. Lorsque le suivi d’une formation s’avère nécessaire pour changer d’emploi, 51 % des seniors affirment que le principal frein à une reconversion reste son financement. Or, il existe des dispositifs permettant d’emprunter une nouvelle direction professionnelle, même après 50 ans.


Quelles sont les bonnes raisons de se lancer dans un tel projet à votre âge ? Quels atouts mettre en avant pour relever ce nouveau défi ? Quels réflexes adopter pour que cette reconversion professionnelle soit une réussite ? L’équipe de Rinnovo répond à toutes vos questions.


Homme de 50 ans réfléchissant à sa reconversion professionnelle et à sa carrière


Pourquoi se lancer dans une reconversion professionnelle à 50 ans ?


Passé le cap de la cinquantaine, vous vous dites qu’il est trop tard pour envisager une reconversion professionnelle. Or, vous vous trouvez justement dans une phase de votre vie où vous jouissez d’une situation financière plus confortable. Vos enfants ont grandi et vous avez davantage le temps de penser à vous. C’est le moment d’explorer de nouvelles pistes et de réfléchir à votre épanouissement professionnel.


1 - Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

Un changement de cap professionnel à 50 ans peut vous offrir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Vous rêvez de vous remettre au sport, de faire du bénévolat ou de profiter (enfin) de vos loisirs ? Voilà une excellente raison de vous reconvertir dans un métier sans pression. D’autant plus si vous faites face à des défis physiques ou à des problématiques de santé dans votre emploi actuel.


2 - Devenir son propre patron à la cinquantaine


Après des années en poste en tant que salarié, vous avez accumulé assez d’expérience pour devenir votre propre patron. Votre secteur d’activité et votre métier s’y prêtent peut-être. Pour un avocat d’affaires, par exemple, sa carrière en tant qu’avocat collaborateur dure rarement plus de dix ans. L’une des suites logiques est de se mettre à son compte ou de s’associer à d’autres dès 35 ans.


Mais rien ne vous empêche de créer votre entreprise à cinquante ans. Pour ma part, j’ai effectué une reconversion professionnelle à 45 ans et j’en suis très satisfait. Je me suis dit que c’était le moment ou jamais. Osez sauter le pas.


3 - Rebondir après un licenciement ou un burn-out


Se reconvertir après 50 ans représente une chance de rebondir après un licenciement ou un burn-out. Vous avez traversé une période difficile qui vous donne l’occasion de prendre un nouveau départ. Profitez-en pour effectuer une formation dans un domaine qui offre de meilleures perspectives professionnelles, ou tournez-vous vers un métier plus en phase avec votre expérience et votre état de santé.


4 - Redonner du sens au travail


Pourquoi ne pas vous reconvertir si vous désirez donner plus de sens à votre vie professionnelle ? Cette quête de sens concerne d’autant plus les quinquagénaires lorsque la satisfaction n’est plus au rendez-vous à l’issue de tant d’années. Orientez dans ce cas votre projet vers un secteur qui coïncide avec vos valeurs, ou qui contribue à la société.


5 - Se lancer un nouveau défi professionnel en fin de carrière


Il n’est jamais trop tard pour se lancer de nouveaux défis. Vous avez l’impression de tourner en rond dans votre métier ? Vos tâches quotidiennes vous paraissent plan-plan ? Sortez de votre zone de confort et explorez de nouvelles pistes. Bien entendu, il ne s’agit pas de plaquer votre emploi actuel sur un coup de tête, mais plutôt de prendre conscience des nombreuses options qui s’offrent à vous en tant que (jeune) senior.


Changement de travail : 5 atouts sur lesquels tous les quinqua devraient miser


Vous possédez un sacré avantage pour réussir votre reconversion professionnelle à votre âge. Vous avez accumulé de nombreuses soft skills et une bonne dose d’adaptabilité ces 25 dernières années. Pour les employeurs, c’est d’ailleurs l’une des raisons de recruter des seniors. Que vous souhaitiez vous lancer à votre compte ou convaincre un recruteur, misez sur vos atouts !


1 – L’adaptabilité


À ce stade de votre parcours, vous avez déjà connu de nombreuses évolutions professionnelles. Vous avez franchi des étapes, occupé des postes différents et peut-être changé de métier et de secteur d’activité à plusieurs reprises. Gardez à l’esprit que vous pouvez vous distinguer des concurrents plus jeunes grâce à votre capacité d’adaptation dans un nouvel environnement de travail.


2 – Les compétences transférables


En vous reconvertissant à 50 ans, vous êtes capable de transférer vos compétences douces à d’autres domaines. Les soft skills comme la communication, la résolution de problèmes et la gestion de projet sont recherchées dans de nombreux secteurs. Face à un recruteur, expliquez en quoi vous appliquerez vos compétences dans le cadre du poste que vous convoitez.


3 – La motivation


Votre volonté de changer de voie à la cinquantaine représente une force indéniable. Et elle ne laissera pas un employeur indifférent. Si vous créez votre entreprise, elle constitue un formidable moteur. Votre motivation démontre que vous êtes prêt à vous investir pleinement dans votre prochain métier et à acquérir de nouvelles compétences.


4 – La maturité


Qui mieux que votre génération peut brandir la carte de la maturité ? Au vu de votre expérience professionnelle, vous apparaissez comme un modèle de sagesse. Mettez cette qualité en avant lors d’un entretien d’embauche. Développez des exemples concrets prouvant que vous êtes capable de prendre de sages décisions dans des situations épineuses.


5 – La réseau professionnel


Votre réseau professionnel est plus fourni que lorsque vous aviez 25 ans, n’est-ce pas ? Utilisez-le pour développer votre clientèle (si vous vous lancez à votre compte) ou pour dénicher des offres d’emploi. Selon le secteur d’activité, un employeur peut y être sensible s’il souhaite nouer de nouveaux contacts.


Comment réussir sa reconversion professionnelle à 50 ans ou plus ?


Pour vous reconvertir avec succès à 50 ans, une prise de recul s’impose. Un bilan de compétences vous aidera à y voir plus clair si vous êtes dans le flou total. Que vous soyez encore en poste ou au chômage, vous avez accès à divers dispositifs pour vous former et monter en compétences.


1ère étape : Commencez par un bilan de compétences


Pour orienter au mieux votre nouvelle vie professionnelle, interrogez-vous :

  • Quelles tâches ne souhaitez-vous plus réaliser dans les 10 dernières années de votre vie d’actif ?

  • Quels sont les métiers qui vous intéressent ?

  • Quels secteurs recrutent des seniors ?


Contactez ensuite un organisme spécialisé dans les bilans de compétences, par le biais de Pôle emploi, de l’Apec ou de votre CCI. Un conseiller vous guidera durant le processus, à travers des tests, des questionnaires et des discussions. Le bilan de compétences reste un outil intéressant si vous avez besoin d’une aide extérieure pour faire le point quant à vos appétences, compétences et talents cachés.


Bon à savoir : Le Ministère du Travail souligne qu’un bilan de compétences est éligible au compte personnel de formation (CPF). Si vous réalisez ce bilan en dehors de vos horaires de travail, rien ne vous oblige à en informer votre employeur actuel.


2e étape : Développez de nouvelles compétences grâce à une formation


Une reconversion professionnelle à la cinquantaine implique d’acquérir de nouvelles compétences techniques, surtout si vous opérez un changement de cap radical. Le financement d’une formation vous effraie ? Sachez qu’il existe des dispositifs pour vous y aider.


Premier réflexe : consultez votre compte personnel de formation (CPF). Au fil des années, vous avez cumulé des droits. Le compte personnel de formation est plafonné à 5000€ (sauf cas particuliers). En le mobilisant, vous pouvez donc financer une grande partie de votre formation. De plus en plus de formations sont accessibles à distance, intégralement ou en partie.


Renseignez-vous également auprès de votre OPCO (Opérateurs de compétences, anciennement OPCA), dont le rôle est de financer et d’accompagner la formation en entreprise. Vous visez une création ou une reprise d’entreprise ? Vous pouvez bénéficier d’aides financières de la part de votre région.


3e étape : Restez à l’affût de nouvelles occasions professionnelles

Vous savez vous montrer proactif ? Alors votre projet de reconversion a de grandes chances d’aboutir. Avez-vous un compte LinkedIn ? Si ce n’est pas le cas, créez-en un. Mettez-le à jour et développez votre réseau. Participez aux discussions, entrez en contact avec des professionnels et des entreprises évoluant dans le secteur d’activité que vous visez.


Bon à savoir : Ce réseau social regorge de possibilités. Vous pourriez d’ailleurs être recruté grâce à LinkedIn une fois formé à un nouveau poste.


Si vous possédez des compétences à forte valeur ajoutée, rapprochez-vous d’un cabinet de recrutement spécialisé dans votre domaine, comme Rinnovo pour les professionnels du droit. Enfin, certaines plateformes d’offres d’emploi s’adressent spécifiquement aux seniors de 50 ans et plus.

L’âge n’est pas un obstacle pour entamer une reconversion professionnelle, dès lors que ce projet est mûrement réfléchi. La cinquantaine constitue indéniablement un atout. Vos compétences humaines se superposent à votre expérience. C’est certain : les quinqua qui osent franchir l’étape de la reconversion donnent un nouveau souffle à leur carrière professionnelle et trouvent un poste qui résonne avec leurs aspirations.

64 vues0 commentaire

Comments


bottom of page